Eglise Saint-André, à Choulex, Genève, a été rénové en 1973 avec les œuvres et les vitraux d’André Bucher.

Eglise Saint-André, à Choulex, Genève, a été rénové en 1973 avec les œuvres et les vitraux d’André Bucher.

Eglise Saint-André, à Choulex, Genève, a été rénové en 1973 avec les œuvres et les vitraux d’André Bucher.

Eglise Saint-André, à Choulex, Genève, a été rénové en 1973 avec les œuvres et les vitraux d’André Bucher.

Le Chemin de Saint-Nicolas de Flue, crée en 1991, dans le cadre du 700ème anniversaire de la Confédération en commémoration de Saint-Nicolas de Flue. Ce chemin fait 3,5 km et relie la maison de Nicolas de Flue à la chapelle de Sachseln, Obwald. André Bucher a crée les œuvres des 6 visions principales de Saint-Nicolas de Flue qui l’ornent : - 1. La vision de l’élection divine : l’étoile, le rocher et l’huile sainte - 2. La vision de la tour à environ 16 ans - 3. La décision de jeune homme - 4. Lui-même était le tabernacle - 5. Le Père, Marie et le fils le remercient - 6. La vision pascale de sa femme Dorothée

Le Chemin de Saint-Nicolas de Flue, crée en 1991, dans le cadre du 700ème anniversaire de la Confédération en commémoration de Saint-Nicolas de Flue. Ce chemin fait 3,5 km et relie la maison de Nicolas de Flue à la chapelle de Sachseln, Obwald. André Bucher a crée les œuvres des 6 visions principales de Saint-Nicolas de Flue qui l’ornent : - 1. La vision de l’élection divine : l’étoile, le rocher et l’huile sainte - 2. La vision de la tour à environ 16 ans - 3. La décision de jeune homme - 4. Lui-même était le tabernacle - 5. Le Père, Marie et le fils le remercient - 6. La vision pascale de sa femme Dorothée

Le Chemin de Saint-Nicolas de Flue, crée en 1991, dans le cadre du 700ème anniversaire de la Confédération en commémoration de Saint-Nicolas de Flue. Ce chemin fait 3,5 km et relie la maison de Nicolas de Flue à la chapelle de Sachseln, Obwald. André Bucher a crée les œuvres des 6 visions principales de Saint-Nicolas de Flue qui l’ornent : - 1. La vision de l’élection divine : l’étoile, le rocher et l’huile sainte - 2. La vision de la tour à environ 16 ans - 3. La décision de jeune homme - 4. Lui-même était le tabernacle - 5. Le Père, Marie et le fils le remercient - 6. La vision pascale de sa femme Dorothée

Le Chemin de Saint-Nicolas de Flue, crée en 1991, dans le cadre du 700ème anniversaire de la Confédération en commémoration de Saint-Nicolas de Flue. Ce chemin fait 3,5 km et relie la maison de Nicolas de Flue à la chapelle de Sachseln, Obwald. André Bucher a crée les œuvres des 6 visions principales de Saint-Nicolas de Flue qui l’ornent : - 1. La vision de l’élection divine : l’étoile, le rocher et l’huile sainte - 2. La vision de la tour à environ 16 ans - 3. La décision de jeune homme - 4. Lui-même était le tabernacle - 5. Le Père, Marie et le fils le remercient - 6. La vision pascale de sa femme Dorothée

Diocèse de Fribourg a été décoré en 1988 par André Bucher, suite à la demande de Monseigneur Mamie, Evêque de Fribourg, Genève et Lausanne. Ce lieu a été réhabilité aujourd’hui en un home médicalisé, le Foyer Rose d’Automne à Villars-sur-Glâne, Fribourg

Diocèse de Fribourg a été décoré en 1988 par André Bucher, suite à la demande de Monseigneur Mamie, Evêque de Fribourg, Genève et Lausanne. Ce lieu a été réhabilité aujourd’hui en un home médicalisé, le Foyer Rose d’Automne à Villars-sur-Glâne, Fribourg

Diocèse de Fribourg a été décoré en 1988 par André Bucher, suite à la demande de Monseigneur Mamie, Evêque de Fribourg, Genève et Lausanne. Ce lieu a été réhabilité aujourd’hui en un home médicalisé, le Foyer Rose d’Automne à Villars-sur-Glâne, Fribourg

Diocèse de Fribourg a été décoré en 1988 par André Bucher, suite à la demande de Monseigneur Mamie, Evêque de Fribourg, Genève et Lausanne. Ce lieu a été réhabilité aujourd’hui en un home médicalisé, le Foyer Rose d’Automne à Villars-sur-Glâne, Fribourg

Les œuvres de la chapelle de la clinique de la Colline ont été commandées à André Bucher, en 1995, par les Sœurs Trinitaire et la Direction générale de la clinique de la Colline, Genève

Les œuvres de la chapelle de la clinique de la Colline ont été commandées à André Bucher, en 1995, par les Sœurs Trinitaire et la Direction générale de la clinique de la Colline, Genève

Les œuvres de la chapelle de la clinique de la Colline ont été commandées à André Bucher, en 1995, par les Sœurs Trinitaire et la Direction générale de la clinique de la Colline, Genève

4d-40 c

4d-40 c

Le Carillon de la Paix se trouve devant l’église de Marie-Madeleine-Troistorrent à Morgins. Il a été commandé 2001 par la commune de Morgins. L’artiste a symbolisé la solidarité pour la paix et l’équilibre du monde avec cette mappemonde suspendue au centre et les personnages qui ornent son pourtour.

Le Carillon de la Paix se trouve devant l’église de Marie-Madeleine-Troistorrent à Morgins. Il a été commandé 2001 par la commune de Morgins. L’artiste a symbolisé la solidarité pour la paix et l’équilibre du monde avec cette mappemonde suspendue au centre et les personnages qui ornent son pourtour.

Le Carillon de la Paix se trouve devant l’église de Marie-Madeleine-Troistorrent à Morgins. Il a été commandé 2001 par la commune de Morgins. L’artiste a symbolisé la solidarité pour la paix et l’équilibre du monde avec cette mappemonde suspendue au centre et les personnages qui ornent son pourtour.

Le Carillon de la Paix se trouve devant l’église de Marie-Madeleine-Troistorrent à Morgins. Il a été commandé 2001 par la commune de Morgins. L’artiste a symbolisé la solidarité pour la paix et l’équilibre du monde avec cette mappemonde suspendue au centre et les personnages qui ornent son pourtour.

Le Carillon de la Paix se trouve devant l’église de Marie-Madeleine-Troistorrent à Morgins. Il a été commandé 2001 par la commune de Morgins. L’artiste a symbolisé la solidarité pour la paix et l’équilibre du monde avec cette mappemonde suspendue au centre et les personnages qui ornent son pourtour.

L’église Saint-Joseph située à la Place des Eaux-Vives à Genève a été rénovée en 2005. Lors de cette rénovation le conseil paroissial de Saint-Joseph a commandé à André Bucher la réalisation de tout le mobilier liturgique de l’église.

L’église Saint-Joseph située à la Place des Eaux-Vives à Genève a été rénovée en 2005. Lors de cette rénovation le conseil paroissial de Saint-Joseph a commandé à André Bucher la réalisation de tout le mobilier liturgique de l’église.

L’église Saint-Joseph située à la Place des Eaux-Vives à Genève a été rénovée en 2005. Lors de cette rénovation le conseil paroissial de Saint-Joseph a commandé à André Bucher la réalisation de tout le mobilier liturgique de l’église.

L’église Saint-Joseph située à la Place des Eaux-Vives à Genève a été rénovée en 2005. Lors de cette rénovation le conseil paroissial de Saint-Joseph a commandé à André Bucher la réalisation de tout le mobilier liturgique de l’église.

L’église Saint-Joseph située à la Place des Eaux-Vives à Genève a été rénovée en 2005. Lors de cette rénovation le conseil paroissial de Saint-Joseph a commandé à André Bucher la réalisation de tout le mobilier liturgique de l’église.

Jardin des Souvenirs, au cimetière de Chêne-Bourg, Genève Dans le cadre de la rénovation du cimetière, en 2009, la commune a commandé de cette œuvre à André Bucher, dans laquelle il y a une urne collective pour déposer les cendres. Elle se trouve au centre du cimetière, dans le jardin des souvenirs.

 

Les Grandes Réalisations Liturgiques

L’art religieux a occupé une place de choix dans la carrière artistique d’André Bucher. Il possédait une très grande connaissance de la Bible et de la symbolique chrétienne. En tant qu’artiste moderne, il a su amener au coeur d’églises souvent anciennes un souffle nouveau et n’a pas hésité à bousculer le décorum religieux classique pour imposer non seulement sa vision d’artiste mais aussi des matériaux modernes comme l’inox. Cette matière capte la lumière et le regard du croyant venu se recueillir et exprimer sa foi. C’est dans l’art religieux qu’André Bucher a certainement pu exprimer totalement sa volonté de transmettre des messages sous la forme de symboles universellement reconnus. Nous pensons, par exemple, à cette chaîne d’union humaine qui ceint un globe, contenant de la terre en provenance des cinq continents et qui symbolise notre planète suspendue dans le Cosmos par des câbles d’acier, pièce maîtresse du Carillon qui orne la place de l’église à Morgins. La démarche humaniste de l’artiste a dépassé le cadre de la chrétienté pour s’adresser à tous les croyants quel que soit leur chemin de foi. Peu d’artistes, à notre connaissance, ont travaillé aussi bien pour décorer des synagogues, des églises ou même des mosquées.

Dans le cadre de l’art religieux, le sculpteur va proposer et laisser le fidèle disposer, interpréter ou s’approprier le symbole présenté. Cette démarche intellectuelle est intéressante car l’artiste s’affranchit complètement du dogme religieux qui emprisonne les religions pour proposer une démarche spirituelle basée sur le libre-arbitre de chacun. Nous pensons à ce Christ, les bras levés en signe de rédemption et de salut, qui jaillit d’un globe terrestre éventré, support de l’autel de l’église Saint Joseph aux Eaux-Vives à Genève. Il y a dans cette sculpture ce rappel de notre condition humaine, indissociable de la matrice terrestre dont nous sommes tous issus et vers laquelle nous retournerons le jour venu.

La démarche du sculpteur consistant à mettre à disposition des hommes des représentations symboliques correspond tout à fait au caractère de l’artiste à la fois frondeur, impertinent, provocateur, individualiste, libre-penseur et doté d’une connaissance universelle. Il faisait partie de ces « Homo Universalis » qui avaient encore une culture transversale, curieux d’apprendre dans tous les domaines alors que notre société dite du savoir ne forme aujourd’hui plus que des hyper spécialistes pointus dans un domaine bien spécifique.

© 2012 André Bucher – Sculpteur