Discussion de femmes I 1966

Discussion de femmes II 1966

Mademoiselle Jeanne 1966

Le Visage bleu 1966

La Poule rouge 1967

L'Amazone à cheval 1966

La Belle 1966

La Belle en rose 1966

 

Monographies-Sérigraphies

Le créateur de la sérigraphie à tirage unique : « La monographie »

André Bucher ne s’est pas seulement contenté d’utiliser les supports et techniques classiques pour laisser éclater sa créativité, il lui a aussi fallu inventer de nouvelles approches. Après avoir fait ses premières armes en utilisant la peinture à l’huile, technique qu’il maîtrisait grâce à sa solide formation de base, André Bucher a eu besoin de se lancer un premier défi de taille. Au début des années soixante, il a créé la sérigraphie à tirage unique. Cette technique est le fruit d’une approche qu’André Bucher a développée dans son atelier. Cette création est basée sur un procédé, à priori reproductible. Chaque dessin est en définitive un prototype que l’artiste modifie ensuite au gré de son inspiration et dont le résultat final en fait une oeuvre unique, d’où le terme de « monographie » qu’il a inventé.

Le procédé est simple dans son principe, l’artiste va prendre une feuille de papier de grande qualité et très lisse, un cadre en métal dans lequel est tendu un tissu assez solide et fin qui servira de passoire sur lequel il dessine avec des craies très grasses de couleurs. Il appose ensuite cette passoire sur la feuille de papier et avec un solvant et un racloir transpose son dessin. La technique a un côté aléatoire, le résultat n’est pas certain, il dépendra du tour de main de l’artiste et c’est ce qui fascinait André Bucher. L’artiste, à ce stade de sa carrière, s’amusait déjà avec la chimie des matériaux, l’intervention de la nature, du hasard ou du divin.

La technique particulière de cette approche de la sérigraphie permet, aussi bien, la transposition d’un trait net et nerveux que des effets fondus, des mélanges et des superpositions. André Bucher peindra durant cette période avec prédilection un monde de personnages musculeux, des femmes assez corpulentes, des têtes caricaturales et obsédantes, des paysages du Tessin, des chevaux avec une encolure et une croupe imposante ou des scènes liées aux repas et à la table.

© 2012 André Bucher – Sculpteur